DSC_2738

Patrick kolle 57 ans agent techique municipal

"Dans les année 60 l'habitat sur le faubourg était assez disparate. Il faut savoire qu'il y avait eu des bombardements à la fin de la guerre et les gens avaient reconstruit leurs habitations de bric et de broc. Par exemple, il n'était pas rare de voire certaines maisons avec des fenétres, dont aucune n'avaient les mêmes dimensions car tout était à partir de matériaux de récupération."

DSC_2746

Gisèle Bernard 75 ans, retraitée des établissements Waendendries.

"Nous allions au patronage de la rue de Guise, qui est devenu aprés la clinique Saint François et maintenant le C.C.A.S. il à été détruit lors du bombardement de mars 44.

J'ai travaillé à l'usine Waendendries de 14 à 24 ans. les conditions de travail étaient assez dure. Il y avait beaucoup de gamine comme moi, de 14 /15 ans qui travaillaient dans les ateliers.

Je me rappelle que les jeunes mamans avaient droit à une heure pour allaiter leurs enfants qui étaient à la pouponnière. "